Covid-19 : une action mondiale en soutien au secteur de l’habillement

Contact(s)

Roberto Suárez Santos

Secrétaire général

Matthias Thorns

Secrétaire général adjoint

Jean Milligan

Directrice des communications

Des employeurs, des travailleurs et de grandes marques s’associent à l’OIT pour lancer un appel à l’action en soutien au secteur de l’habillement.

L’Organisation internationale des employeurs (OIE), la Confédération syndicale internationale (CSI), IndustriALL Global Union, la Fédération des employeurs du Bangladesh ainsi que de grandes marques et de grands distributeurs, dont Adidas, C&A, H&M Group, International Apparel Federation, Inditex, M&S, Primark, PVH Corporation, Ralph Lauren, Tchibo, VF Corporation, Under Armour et Zalando SE, coopèrent avec l’Organisation internationale du travail (OIT) afin de prendre des mesures pour aider les fabricants à survivre aux bouleversements économiques causés par la pandémie de Covid-19 et protéger les revenus, la santé et les emplois des travailleurs du secteur de l’habillement. Cette action mondiale appelle également à mettre en place des systèmes viables de protection sociale en faveur d’un secteur de l’habillement plus juste et résilient.

Concrètement, des organisations de représentation des employeurs et des travailleurs, de même que les grandes marques et les détaillants approuvent un appel à l’action et s’engagent à coopérer avec les gouvernements et les institutions financières en vue de mobiliser suffisamment de fonds pour permettre aux fabricants d’assurer la continuité de leur activité. Cela comprend le paiement des salaires et la mise en place à la fois d'un soutien aux revenus et de systèmes de protection de l’emploi pour faire face à l’impact de la crise.

Le Secrétaire général de l’OIE, Roberto Suárez Santos, explique : "Les répercussions économiques de la pandémie de Covid-19 sur cette industrie cruciale exigent une réponse mondiale. L’OIE se joint à cet appel à l’action dans le but de soutenir la continuité des activités ainsi que les moyens de subsistance des travailleurs dans le secteur de l’habillement en cette période de turbulences. Il s’agit d’une initiative volontaire qui vise à mobiliser une action collective. L’objectif n’est pas d’écarter les parties prenantes, les entreprises et les organisations qui ne seraient pas en mesure d’y participer."

La Secrétaire générale de la CSI, Sharan Burrow, s’associe à cet appel à l’action pour s’assurer que les emplois et les activités durables au sein des PME dans le secteur de l’habillement seront préservés en cette période tragique. Elle explique : "Nous ne pouvons pas nous permettre la catastrophe humaine et économique que causerait l’effondrement de nos chaînes d’approvisionnement mondiales et laisser des millions de personnes retomber dans la pauvreté dans les économies en développement. Les emplois, les revenus et la protection sociale sont les dividendes de la continuité des activités et cette déclaration appelle à la mobilisation de fonds d’urgence et à la protection sociale des travailleurs pour assurer la survie de l’industrie dans nos pays les plus pauvres. Le leadership et la coopération de toutes les parties prenantes sont indispensables pour concrétiser un avenir fondé sur la résilience et le travail décent."

Le Secrétaire général d’IndustriALL, Valter Sanches, a déclaré : "Ces principes constituent les premières étapes essentielles vers la mobilisation des fonds nécessaires pour maintenir les moyens de subsistance des travailleurs du secteur de l’habillement au travers de cette crise et au-delà. Le secteur doit à présent prendre des mesures concrètes pour protéger les chaînes d’approvisionnement et les travailleurs dont elles dépendent."

Le Directeur général de l’OIT, Guy Rider, a expliqué : "L’Organisation internationale du Travail est profondément préoccupée par la menace que fait peser le Covid-19 sur des millions d’emplois dans l’industrie mondiale du vêtement. C’est une crise sans précédent qui ne pourra se résoudre que par la solidarité mondiale. La priorité doit être de pérenniser les entreprises et de protéger les travailleurs. Pour ce faire, un dialogue social efficace entre les gouvernements et les organisations de travailleurs et d’employeurs est primordial. Nous exhortons tous les acteurs à répondre à cet appel et à prendre des mesures communes qui nous aideront à éviter une catastrophe pour ce secteur."

Le Président et PDG de PVH Corporation,Emanuel Chirico, a appuyé cette initiative : "La pandémie de Covid-19 a gravement affecté chaque aspect de la chaîne de valeur du secteur de l’habillement, depuis les magasins de détail forcés de fermer jusqu’aux travailleurs, leurs familles et leurs communautés tout le long de la chaîne d’approvisionnement. Nous sommes conscients qu’il s’agit ici bien plus que de sauver une seule entreprise et que la situation exige une action concertée du secteur – et PHV est déterminé à suivre cette voie. Les marques, les gouvernements et les représentants des travailleurs et des employeurs doivent unir leurs forces pour établir un secteur de l’habillement plus juste et résilient, mieux équipé pour faire face aux répercussions tant humaines que commerciales du Covid-19 et aux éventuelles crises à venir."

La Présidente de la Bangladesh Garment Manufacturers and Exporters Association, Rubana Huq, a elle aussi fait part de son soutien : "Nous voyons d’un très bon œil l’initiative mondiale prise conjointement par l’OIE, la CSI, IndustriALL et l’OIT, qui invitent l’ensemble des marques, des acheteurs et des détaillants réputés et d’autres parties prenantes à se joindre à cet appel à l’action pour soutenir les travailleurs et les entreprises du secteur du prêt-à-porter à travers le monde, qui ont été gravement affectés par les retombées de la pandémie de Covid-19. Nous espérons qu’il s’agira d’une plateforme collective et collaborative à laquelle les entreprises du monde entier pourront participer pour répondre à la crise actuelle, afin que la vie et les moyens de subsistance de millions de travailleurs puissent être protégés, en permettant au secteur du prêt-à-porter de faire face aux difficultés et de sortir de la crise avec une résilience renouvelée."

L’OIE, la CSI, l’OIT et les autres organisations qui approuvent cette déclaration, selon leurs rôles respectifs, s’engagent à soutenir la mise en place de socles de protection sociale et à étendre la protection sociale pour les travailleurs et employeurs du secteur de l’habillement.

Un groupe de travail international sera constitué au cours des deux prochaines semaines par l’OIT et coordonné par l’OIE et la CSI. Il réunira des marques, des fabricants, des organisations de représentation des travailleurs et des employeurs et des gouvernements, et il aura pour objectif de définir plus en détail les mesures concrètes qu’il faudra prendre pour honorer ces engagements.

L’appel à l’action est disponible dans son intégralité ici : Covid-19 : action commune à l’échelle mondiale dans le secteur de l’habillement 

Pour les demandes des médias, veuillez contacter :

N’hésitez pas à consulter nos sites web pour de plus amples informations :