Faits marquants du Conseil général 2019 de l’OIE

Contact(s)

Roberto Suárez Santos

Secrétaire général
suarezsantos@ioe-emp.com
+41 (0) 22 929 00 00

Jean Milligan

Directrice des communications
milligan@ioe-emp.com
+41 (0)22 929 0007

Plus d’une centaine de membres venus du monde entier se sont réunis à Genève le dimanche 9 juin pour la 99ème session du Conseil général de l’OIE. En voici les faits marquants.

Cinq nouveaux membres, soit une représentation record pour l’Organisation internationale des Employeurs. 

La session 2019 du Conseil général de l’OIE accueille aujourd’hui cinq nouveaux membres dans la famille mondiale des Employeurs. 

Les représentants de plus de cent organisations membres de l’OIE à travers le monde se sont réunis à Genève aujourd’hui pour le Conseil général annuel et ont entériné l’affiliation de cinq nouveaux membres : la Confédération d'entreprises d’Andorre, la Fédération iraquienne des industries, l’Association d’entreprises JIA (République kirghize), l’Union des Fédérations de chambres de commerce et d’industrie du Myanmar et la Chambre de commerce et d’industrie de Gambie.

Ces nouveaux membres ont été accueillis à l’unanimité par de chaleureux applaudissements, portant ainsi le nombre total d’adhérents à l’OIE au chiffre record de 158 membres dans 148 pays. 

S’adressant aux dirigeants présents de ces nouveaux affiliés, le Président de l’OIE, Erol Kiresepi a déclaré au nom de tous les membres : «Il s’agit d’une occasion historique pour l’OIE. Nous vous sommes reconnaissants de votre vif désir d'apporter vos connaissances, votre expertise et vos idées à la perspective mondiale des employeurs qui soutient notre travail de défense des intérêts des entreprises. Nous vous assurons qu’en rejoignant la famille de l’OIE, nos relations seront mutuellement enrichies.»

*****

Daniel Funes de Rioja d’Argentine accepte la présidence d’honneur de l’Organisation internationale des Employeurs   

Daniel Funes de Rioja d’Argentine a accepté aujourd’hui la présidence d’honneur de l’OIE, suite à l'approbation à l’unanimité par acclamation par le Conseil général 2019 de l’Organisation. 

Daniel Funes est venu pour la première fois à Genève en tant que membre employeur de la délégation argentine lors de la 63ème session de la Conférence internationale du Travail (1976). Il était animé par la ferme conviction que le secteur privé avait un rôle clé à jouer dans l’élaboration des politiques économiques et sociales au service de la paix, de la stabilité et de la justice sociale. Cette conviction a motivé Daniel tout au long de sa brillante carrière, tant dans l’exercice de sa profession d’avocat qu’en remplissant ses fonctions comme porte-parole très apprécié de la communauté mondiale des employeurs et des entreprises aux niveaux national, régional et international.

Il a occupé des fonctions dirigeantes au sein de l’Union industrielle argentine (UIA), au Conseil d’administration du Bureau international du Travail, ainsi que comme Vice-président exécutif, Président et membre du Comité de direction de l’OIE ; il a également présidé l’axe de travail du B20 au cours du G20 Argentine 2018 et la 103ème session de la Conférence internationale du Travail, pour ne citer que quelques exemples.

L’association étroite et active de Daniel avec l’OIE dure depuis plus de vingt ans et elle a incontestablement contribué à la renommée dont l’Organisation jouit à présent, en tant qu’interlocuteur et partenaire compétent, expérimenté, constructif et respectueux au plus haut niveau du débat politique.   

En remerciant les membres de l’OIE pour leur confiance, Daniel Funes a indiqué : «C’est avec gratitude et humilité que j’accepte cet honneur. Je me suis engagé très tôt dans ma carrière à promouvoir la liberté de l’entreprise privée et aujourd’hui la défense d’un environnement favorable à l’entreprise durable au bénéfice de tous est une cause qui me tient à cœur.»

En félicitant Daniel au nom de tous les membres de l’OIE, le Président Erol Kiresepi a déclaré : «Par ce titre honorifique, l’OIE est fière de reconnaître officiellement l’engagement de toute une vie et votre contribution continue à la cause des employeurs. En acceptant ce rôle de Président d’honneur vous renforcez encore notre Voix mondiale.»

******

Le Conseil général 2019 a été présidé par le Président de l’OIE, Erol Kiresepi. Les membres ont reçu un rapport sur les activités de l’OIE, un aperçu des travaux prévus pour les mois à venir et un barème des cotisations révisé, ainsi que l’adoption des comptes 2018. Les questions administratives ont été suivies d’une table ronde sur le thème :"Les organisations d’employeurs de demain : garantir la pérennité des entreprises" avec des contributions de membres de l’OIE ainsi que d’experts externes sur l’évolution des modèles d’entreprises et les opportunités et les défis que cela représente pour l’avenir des organisations d’employeurs.