Qu’est-ce que la diversité ?

La diversité au travail englobe la race, le genre, les groupes ethniques, l’âge, l’éducation, la religion, l’orientation sexuelle, les convictions politiques, les facultés mentales et physiques, ainsi que d’autres caractéristiques et qualités des personnes.

En quoi la diversité intéresse-t-elle les entreprises ?

Les entreprises un peu partout dans le monde se trouvent confrontées au défi d’attirer et de retenir les meilleures équipes possibles d’employés. Effectivement, mettre à profit la meilleure combinaison possible regroupant expériences, compétences, perspectives et forces, est essentiel pour la compétitivité, la productivité et la rentabilité et c’est ce que toutes les entreprises du monde recherchent.

On s’accorde de plus en plus à reconnaître que :

  • une équipe diversifiée réussie forge une solide réputation pour l’entreprise ;
  • les entreprises s’enrichissent au plan opérationnel et financier grâce aux apports uniques de chacun ;
  • une diversité réussie au travail est de plus en plus perçue comme un élément déterminant de la performance organisationnelle et elle est aussi un indicateur de rendement des dirigeants de l’entreprise ;
  • le fait d’encourager des lieux de travail respectant et incluant les différences a des effets positifs sur la productivité et sur le moral des employés.

Quelle est la position de l’OIE sur la diversité ?

L’OIE reconnaît que la diversité de main-d’œuvre augmente l’efficacité, la productivité et la durabilité des entreprises et que par conséquent elle a un impact positif sur les résultats économiques et sur la société dans son ensemble. L’OIE encourage ses membres dans tous les pays et à tous les stades de développement, à promouvoir une meilleure compréhension des avantages de la diversité de main-d’œuvre et à adopter une législation et une réglementation internes leur permettant d’élaborer des politiques et des pratiques de diversité qui soient non seulement juridiquement conformes, mais qui concrétisent aussi pleinement les bénéfices opérationnels et productifs.

En ce qui concerne la promotion de l’égalité des genres, il est généralement de l’intérêt de l’employeur de promouvoir des lieux de travail exempts de discrimination envers les femmes (ou autres) et de s’assurer que les décisions liées à l’emploi soient fondées sur le mérite de la personne plutôt que sur d’autres qualités. Dans ce contexte, les employeurs ne sont pas favorables à l’utilisation de quotas pour parvenir à l’égalité, car ceux-ci peuvent affaiblir la crédibilité des femmes, mais ils visent plutôt à éliminer efficacement les obstacles à l’accès égal à la formation, au recrutement et aux opportunités d’évolution de carrière.

Comment l'action de l’OIE sur la diversité fait-elle progresser le programme pour les entreprises ?

L’OIE reconnaît que, d’une manière générale, les personnes font face à des défis uniques au cours des différentes étapes de l’emploi. Le caractère spécifique de ces défis et les moyens pour y faire face dépendent du contexte national, social, culturel et économique dans lequel ils vivent et travaillent.

Le domaine de travail de l’OIE sur la diversité comprend les éléments suivants :

  • L’OIE soutient l’adoption de la convention (n° 111) de l’OIT concernant la discrimination (emploi et profession), et promeut la Déclaration de l’OIT sur les principes et droits fondamentaux au travail, qui inclut la non-discrimination en matière d’emploi et profession et transmet les principes du Pacte mondial de l’ONU relatifs au travail ;
  • L’OIE travaille en collaboration avec l’OIT par le biais du Bureau des activités pour les employeurs (ACT/EMP) pour apporter le soutien et l’orientation nécessaires en matière de diversité et d’égalité des genres au niveau national ;
  • L’OIE coopère et participe aux discussions sur le cadre stratégique international avec le Comité consultatif économique et industriel auprès de l’OCDE, le BIAC, afin de faire progresser conjointement la diversité et l’égalité des genres.