L’OIT réaffirme son engagement auprès du secteur du tabac

Contact(s)

Roberto Suárez Santos

Secrétaire général
suarezsantos@ioe-emp.com
+41 (0) 22 929 00 00

Matthias Thorns

Secrétaire général adjoint
thorns@ioe-emp.com
+41 (0) 22 929 00 19

La 337ème session du Conseil d’administration du BIT a réitéré sa décision de novembre 2018 de s’engager auprès du secteur du tabac dans le cadre d’une stratégie encadrée.

Le Conseil d’administration du BIT, l’organe exécutif de l’organisation, a examiné ce jour la stratégie intégrée visant à remédier aux déficits de travail décent dans le secteur du tabac. Il s’agit de la cinquième discussion concernant l’engagement avec le secteur du tabac.

Lors de la discussion précédente en novembre 2018, le Conseil d’administration du BIT avait pris la décision de continuer à s’engager dans le secteur du tabac par le biais d’une stratégie intégrée tout en travaillant sur la mobilisation de diverses sources de financement, y compris le secteur privé. En outre, l’OIT a déclaré dans plusieurs documents au Conseil d’administration que les partenariats public-privé avec l’industrie étaient fructueux et dépassaient les objectifs, ce qui démontre l’importance de la collaboration.

La position des employeurs, tout au long des cinq discussions, a été que l’OIT doit être en mesure de s’engager avec tous les secteurs légaux, y compris le secteur du tabac. 

La porte-parole des employeurs sur cette question, Jacqueline Mugo, a exprimé les opinions du Groupe concernant la décision d’aujourd’hui : “Le monde de l’entreprise est pleinement engagé à améliorer les vies de dizaines de millions de travailleurs, d’employeurs, d’entreprises et de communautés de ce secteur.” Elle a ajouté : “Nous nous réjouissons que le Conseil d’administration du BIT vienne de renouveler aujourd’hui son soutien à l’engagement avec le secteur privé pour améliorer les conditions de travail dans cette industrie.”

De nombreux gouvernements sont également d’avis de s’engager auprès du secteur privé sur cette question. Au cours d’une réunion technique de l’OIT en juillet 2019 à Kampala, Ouganda, sur l’élaboration et la mise en œuvre de la Stratégie intégrée, de nombreux gouvernements ont souligné le fait que le tabac est une culture légale, qui fait vivre des millions de personnes dans de nombreux pays. Les gouvernements ont souligné, à plusieurs reprises lors de la réunion de Kampala, qu’il n’existe pas de solution facile pour des cultures alternatives et que le tabac sera un secteur important pour eux dans l’avenir.