L’OIE renforce sa coopération avec les employeurs indiens dans le domaine des compétences et des technologies

Contact(s)

Roberto Suárez Santos

Secrétaire général
suarezsantos@ioe-emp.com
+41 (0) 22 929 00 00

Akustina Morni

Asie
morni@ioe-emp.com
+41 (0) 22 929 00 08

Le Secrétaire général de l’OIE, Roberto Suárez Santos, a rencontré cette semaine les dirigeants des principales organisations patronales indiennes.

L’économie indienne connaît l’une des croissances les plus rapides au monde. Avec 500 millions de travailleurs et environ 12 millions d’entreprises actives, l’Inde est en passe de devenir la cinquième économie mondiale en 2019. 90 % de ses travailleurs sont employés dans le secteur informel, mais l’économie numérique se développe rapidement grâce à de solides investissements dans les compétences.

Le Secrétaire général de l’OIE, Roberto Suárez Santos, s’est rendu dans le pays pour rencontrer les dirigeants des principales organisations d’employeurs indiennes : la Federation of Indian Chambers of Commerce and Industry (FICCI) et All India Organization of Employers (FICCI-AIOE), l’Employers’ Federation of India (EFI), en coopération avec la Confederation of Indian Industries (CII), et la Standing Conference of Public Enterprises (SCOPE).

M. Santos a informé les différentes organisations que l’OIE était disposée à étendre sa coopération avec elles. Le Secrétaire général de la FICCI, Dilip Chenoy, son adjoint, Arun Chawla, et le Président de la Commission de l’AIOE, Rohit Relan, ont réaffirmé la détermination de leur organisation à jouer un rôle actif et productif en tant que membre de l’OIE. Le Directeur général de l’EFI, Vijay Padate, et le Directeur général de la CII, Chandrajit Banerjee, se sont également dits intéressés par un renforcement de leur coopération avec l’OIE. Le Directeur général de la SCOPE, Atul Sobti, a indiqué que son organisation souhaitait dégager des domaines de collaboration avec l’OIE.

Les thèmes mis en évidence avec l’EFI, l’AIOE et la SCOPE sont l’avenir du travail, la démystification des technologies pour les petites et moyennes entreprises, ainsi que le développement des compétences.

Le Secrétaire général de l’OIE a par ailleurs rencontré le Secrétaire d’État du ministère du Travail, M. Heeralal Samariya, et son équipe, afin d’examiner diverses questions liées à la réforme du travail en Inde.

Rajeev Dubey, membre du Comité de direction de l’OIE et PDG de Mahindra, a été l’hôte de cette visite et a joué le rôle de facilitateur, plaidant avec conviction en faveur du renforcement des relations avec l’OIE.