L'impulsion du monde des affaires à l'Assemblée générale des Nations Unies

Contact(s)

Roberto Suárez Santos

Secrétaire général
suarezsantos@ioe-emp.com
+41 (0) 22 929 00 00

Jean Milligan

Directrice des communications
milligan@ioe-emp.com
+41 (0)22 929 0007

Les dirigeants mondiaux des gouvernements, du secteur privé et de la société civile se sont réunis à New York du 22 au 27 septembre pour la 74ème session de l'Assemblée générale des Nations Unies (ONU). À l'ordre du jour figuraient l'action climatique et les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

L'Organisation internationale des Employeurs (OIE) a participé à de nombreuses tables rondes et discussions de haut niveau au cours de l'Assemblée générale, soulignant le rôle crucial des entreprises dans la réalisation des objectifs de développement et la manière dont les organisations d’employeurs et d'entreprises comblent l’écart entre les prises de décision de l'ONU et l'action du secteur privé.

Voici un résumé des principaux événements et des messages clés partagés avec les différentes parties prenantes.

L’action en faveur du climat et des ODD

Dans le contexte des marches mondiales pour le climat, le Sommet des Nations Unies pour le climat a débuté le 23 septembre. Le Secrétaire général de l'OIE, Roberto Suárez Santos, fut l'un des intervenants lors d’une discussion de haut-niveau à l’OIT portant sur la transition juste et l’action climatique, avec des dirigeants des Nations Unies et de plusieurs gouvernements. M. Santos a manifesté le soutien des entreprises aux objectifs d'une transition juste, tout en faisant remarquer que les petites et moyennes entreprises en ont également besoin pour faire preuve de bon sens commercial.

En amont du Sommet sur les ODD, les 24 et 25 septembre, le Secrétaire général de l'OIE, Roberto Suárez Santos a lancé un appel vidéo conjoint avec Sharan Burrow, Secrétaire générale de la Confédération syndicale internationale (CSI), soulignant l'importance cruciale du dialogue social, des partenariats et du multilatéralisme inclusif pour faire progresser le programme 2030. Ils ont également renouvelé leur appel en faveur d’une action gouvernementale accrue pour atteindre les cibles de l'ODD 8.

En tant que co-président du principal groupe de parties prenantes des ODD sur les entreprises et l’industrie, l’OIE a présenté les perspectives du secteur privé lors du Forum de la société civile. MasterCard a en outre pris la parole lors du Sommet sur les ODD, pour présenter les mesures prises par les entreprises afin d’optimiser les progrès sur les ODD. L'OIE a également assisté à la réunion du Conseil du Pacte mondial des Nations Unies et à la table ronde des dirigeants d’entreprises de haut-niveau, qui a porté sur le rôle des entreprises dans la réalisation des ODD et surtout, sur les moyens novateurs pour financer les ODD.

Le point sur les événements parallèles

Une série d'événements parallèles, dont un débat de haut-niveau organisé par la Fondation Ford et l'OIT, ont eu lieu tout au long de la semaine. Le Secrétaire général de l'OIE a accompagné Sharan Burrow de la CSI et la Présidente de l'Estonie, Mme Kersti Kaljulaid, à la Fondation Ford pour discuter du renforcement des institutions de travail.

L'OIE a également pris la parole lors du grand panel de l'OIT sur les prochaines étapes de la convention sur la violence et le harcèlement. S'adressant aux PDG de 3M, de Walmart et de nombreuses autres grandes entreprises, le Secrétaire général de l'OIE, Roberto Suárez Santos, a prononcé un discours liminaire au Business Council for International Understanding (Conseil des entreprises pour la compréhension internationale), mettant l'accent sur la sécurité et la santé au travail.

Les équipes de l'OIE ont participé à des événements sur l'avenir du travail, la création d'emplois pour les jeunes, le genre et les partenariats. L’OIE, au nom de son réseau de plus de 150 organisations d'employeurs, a mis en exergue certaines priorités des entreprises : le développement des compétences, l'avenir des entreprises, l’environnement durable pour les entreprises et les partenariats. Conjointement avec les travailleurs et les gouvernements, il est possible de les faire progresser, et finalement, de contribuer à la réalisation des objectifs 2030.

Suivez la participation de l'OIE à ces événements sur nos comptes Twitter @ioevoice et @oievoix.