La sécurité routière est l'affaire de tous

Contact(s)

Matias Espinosa

Conseiller
espinosa@ioe-emp.com
+ 41 (0) 22 929 00 17

La sécurité routière est essentielle à la protection des vies et des moyens de subsistance sur le réseau de transport mondial. L'OIE propose des moyens concrets pour renforcer la prévention.

Près de 3.700 personnes meurent chaque jour sur les routes dans le monde. Selon l’Organisation mondiale de la santé, des millions d'autres sont blessées ou handicapées à vie. Les accidents de véhicules de transport routier commercial sont particulièrement dévastateurs. Pour les seuls États-Unis, on compte quelque 5 000 décès par an dus à des accidents de la circulation avec des véhicules de transport de marchandises.

Malheureusement, depuis l'adoption de l'Objectif de développement durable 3, qui vise à réduire de moitié le taux de mortalité sur les routes d'ici 2020, aucun progrès n'a été observé. Le nombre de décès sur les routes a même augmenté dans certains pays. Cette situation représente non seulement un bilan humain inacceptable, mais elle se traduit également par d'importantes pertes économiques et sociales auxquelles il faut remédier.

Et même si les nouvelles technologies émergentes, telles que l'automatisation des véhicules, peuvent réduire le nombre total d'accidents, elles ne résoudront pas tous les problèmes de sécurité routière et pourraient même en créer de nouveaux.

Veiller à la sécurité et à la santé au travail dans le transport routier commercial est une priorité partagée par les employeurs, les travailleurs et les gouvernements. La fatigue du conducteur, la distraction du conducteur et le manque de formation sont parmi les causes les plus fréquentes d'accidents de véhicules utilitaires. En renforçant une culture de prévention, des mesures concrètes peuvent être adoptées vers la réalisation de la cible 3.6 des ODD.

Solutions pratiques

L'OIE et ses membres préconisent des actions concrètes visant à renforcer la sécurité et la santé au travail dans le secteur des véhicules routiers commerciaux. Ces actions comprennent :

  1. Des infrastructures durables : Les investissements dans des infrastructures durables et solides devraient être une priorité pour les gouvernements. La qualité des infrastructures est le principal facteur contribuant à la sécurité routière. Cela comprend l'état des routes et la qualité des aires de stationnement et de services.
  2. Plus de formation : Il existe un besoin toujours croissant de formation, en particulier dans le contexte des changements technologiques. Le manque de formation de la main-d’œuvre dans le domaine des technologies numériques est devenu un défi pour garantir des comportements et des attitudes favorisant un environnement de travail sûr.
  3. L’application de la loi : L'application efficace des lois sur la sécurité et des programmes de prévention par le biais d'inspecteurs du travail disposant de moyens suffisants est nécessaire. Cela comprend également l'établissement, la mise à jour régulière et l'application des cadres politiques existants.
  4. La sensibilisation du public : La sensibilisation du public est indispensable pour mettre en œuvre des mesures préventives visant à minimiser les risques.

La sécurité et la santé au travail sur les routes du monde entier sont l'affaire de tous. Mettre pleinement en œuvre ces propositions, implique un engagement conjoint des travailleurs, des employeurs et des gouvernements.

L'OIE travaillera en étroite collaboration avec l'Organisation internationale du Travail et un groupe d'experts en vue d’adopter un code de pratique qui fournira des orientations sur la promotion du travail décent et de la sécurité routière dans le secteur du transport. Les employeurs cherchent à établir des recommandations concrètes et à favoriser des solutions nationales concernant les aspects de santé et de sécurité liés au travail, suivant les axes de solutions proposés précédemment.

Ce code pourrait constituer un pas concret vers la réalisation de notre objectif de réduire de moitié la mortalité sur les routes et, plus généralement, d'assurer un niveau élevé de sécurité et de santé au travail pour tous.