L'OIE participe à un événement majeur sur les entreprises et le développement durable

Contact(s)

Pierre Vincensini

Conseiller principal
vincensini@ioe-emp.com
+41 (0) 22 929 00 15

Le Forum économique international de St. Petersbourg se tient du 6 au 8 juin 2019 sur le thème de "Créer un agenda de développement durable". Cette réunion annuelle est un événement unique dans le monde des affaires et de l'économie, offrant aux membres de la communauté des affaires, une plateforme mondiale de rencontre et d'échanges sur les enjeux économiques majeurs auxquels sont confrontés la Russie, les marchés émergents et le monde dans son ensemble.

De nombreux représentants du secteur privé, de hauts représentants de gouvernements, des chefs d’entreprises et des dirigeants d’organisations internationales se réunissent à Saint-Pétersbourg du 6 au 8 juin pour débattre du rôle des entreprises et des autres acteurs de l’économie dans le développement durable. L’OIE a participé à la séance intitulée Créer l’avenir ensemble : des solutions portées par les entreprises pour réaliser les objectifs de développement durable, dans le cadre du Forum de consultation régionale du B20, axé sur les propositions du B20 pour les dirigeants du G20, notamment les priorités des entreprises et les mesures à prendre pour la création d’une "Société 5.0". La présidence japonaise du B20 a décidé d’accorder la priorité à la création d’une Société 5.0, un concept mis au point avec la participation active des entreprises au vu de l’introduction des technologies numériques dans toutes les sphères de la société, dans le monde de l’entreprise et au niveau des gouvernements.

La Vice-présidente régionale de l’OIE pour l’Europe et l’Asie centrale, Renate Hornung-Draus, a évoqué l’importance d’un environnement stable favorable aux entreprises et d’une approche cohérente et claire pour exploiter pleinement le potentiel de l’innovation et de la transformation sociétale que peut apporter le secteur privé. Elle a également mis en évidence les compétences et l’emploi comme étant des dimensions clés des priorités actuelles dans les domaines de l’économie et du développement durable. L’emploi informel, le manque de compétences appropriées et le chômage en général constituent des obstacles et des défis tenaces dans la plupart des économies du monde. En d’autres termes, "le secteur public et l’ONU doivent devenir plus flexibles et renforcer leur esprit d’entreprise, afin de mettre au point des approches mieux adaptées et plus attractives pour traiter avec le secteur privé. S’il faut attendre des mois et se soumettre à une tonne de formalités administratives avant qu’un PPP puisse être approuvé, les entreprises ne sauteront pas le pas et préféreront avancer avec leurs pairs ou miser sur d’autres initiatives".

Pour une adaptation efficace aux défis à venir et la mise en œuvre effective d’une approche coordonnée, le B20 doit lancer un appel en faveur du renforcement du multilatéralisme et du libre-échange sur la base d’accords multilatéraux. À cet égard, le dialogue social demeure primordial, et le mode de gouvernance tripartite de l’Organisation internationale du travail doit être préservé et élargi aux questions liées à l’emploi traitées dans les autres organismes de l’ONU, a expliqué Renate Hornung-Draus dans sa déclaration finale.

Pour obtenir de plus amples informations et le programme complet, veuillez consulter le site web officiel de l’événement (en anglais) : https://forumspb.com/en