Le Président de l'OIE prononce un discours liminaire à l'Assemblée générale des Nations Unies

Contact(s)

Roberto Suárez Santos

Secrétaire général
suarezsantos@ioe-emp.com
+41 (0) 22 929 00 00

Jean Milligan

Directrice des communications
milligan@ioe-emp.com
+41 (0)22 929 0007

Le Président de l'OIE, Erol Kiresepi, a réaffirmé à l'Assemblée générale des Nations Unies à New York l'importance vitale de la gouvernance tripartite de l'OIT.

Comme précédemment annoncé, le 10 avril, l'Organisation internationale des Employeurs (OIE) a participé à une série d'événements aux Nations Unies à New York pour célébrer les 100 ans de l'Organisation internationale du Travail (OIT). Le Président de l'OIE, Erol Kiresepi, a notamment prononcé un discours historique devant l'Assemblée générale des Nations Unies dans lequel il a réaffirmé notre collaboration solide et de longue date avec l'OIT et notre engagement à promouvoir sa gouvernance tripartite.

«C’est un honneur pour l’OIE de faire partie des plus anciens partenaires de l’OIT, et d’avoir aidé l’Organisation à repousser les limites, à élargir les possibilités et à améliorer des vies partout dans le monde» a déclaré M. Kiresepi.

«Le Directeur général [de l'OIT] avait dit l’année passée que les succès engrangés ces 100 dernières années par l’OIT avaient été rendus possibles par son système de gouvernance tripartite. Je suis tout à fait d’accord avec lui ! La participation des partenaires sociaux aux structures de gouvernance de l’OIT constitue son plus grand atout. À la table des discussions, les partenaires sociaux sont la voix des acteurs réels de l’économie. Ils renforcent la légitimité des décisions prises par l’OIT.»

Le Président de l'OIE, Erol Kiresepi, a souligné le soutien indéfectible de notre Organisation envers l'OIT pour les 100 prochaines années. «L’OIE continuera d’aider l’OIT à réaffirmer son rôle essentiel au sein de l’ONU, en tant qu’expert des droits du travail, de la protection sociale et du dialogue social. L’OIE souhaite contribuer à une OIT solide, chef de file dans l’élaboration de solutions permettant d’aboutir à des progrès sociaux et à un développement économique durables. L’OIE veut être aux côtés de l’OIT pour les 100 prochaines années et collaborer avec ses partenaires de la structure tripartite pour œuvrer en faveur de la prospérité et de la dignité pour tous.»

Le discours intégral est téléchargeable dans la section "Ressources".

Vous pouvez également visualiser la vidéo de la session complète ICI... (le discours du Président de l'OIE débute précisément à 40:45).

L’OIE constitue le plus vaste réseau mondial du secteur privé, avec plus de 150 organisations d'employeurs affiliées, représentant les intérêts de plus de 50 millions d'entreprises. Depuis près de cent ans, dans les débats portant sur la politique sociale et de l’emploi au sein de l’OIT, auprès de laquelle l’OIE est la seule représentante de l’entreprise, ainsi que dans l’ensemble du système des Nations Unies, auprès du G20 et d’autres instances plus récentes, l’OIE de par son expertise, son travail de promotion et son influence uniques, est reconnue comme étant la Voix forte et équilibrée pour l’entreprise au niveau international.