L’OIE fait entendre la voix des entreprises au Forum politique de l’UE pour le développement (FPD) à Bruxelles

Du 13 au 15 mars 2019, l’OIE a siégé à la septième réunion mondiale du Forum politique pour le développement (FPD) à Bruxelles, en Belgique.

Cette édition du FPD s’est déroulée à un moment déterminant du débat sur les futurs instruments de l’UE censés permettre la réalisation des engagements définis dans le nouveau consensus européen pour le développement, et quelques mois avant la participation de l’UE au programme de contributions volontaires du Forum politique de haut niveau de l’ONU pour le développement durable, prévu en juillet.

Les participants au Forum se sont penchés sur trois thèmes principaux :

  1. le compte rendu et le suivi que prévoit de faire l’UE sur ses résultats, dans la perspective du Programme de développement durable à l’horizon 2030, en collaboration avec des acteurs clés du développement ;
  2. le financement du développement et certains instruments financiers spécifiques ; et
  3. la manière dont les partenariats multipartites peuvent contribuer à la réalisation des objectifs en faveur du développement et de l’environnement.

Il est clairement ressorti des débats qu’il ne pouvait y avoir d’approche universelle du développement. L’OIE a insisté sur la nécessité d’une plus grande participation des représentants locaux du secteur privé, afin que les entreprises puissent jouer pleinement leur rôle de parties prenantes en faveur du développement. Elle a également souligné que les politiques de l’UE devraient toujours prendre en considération les interactions entre les mesures en faveur du développement d’une part et les stratégies et politiques locales, nationales et régionales d’autre part, afin de maximiser la cohérence des politiques et d’aboutir à des résultats optimaux.

L’OIE a fait entendre sa voix de représentante des entreprises au travers de la participation de Maria Camila Aguilar (ANDI-Colombie), d’Amath Ba (CNP-Sénégal), d’Ousseine Diallo (FOPAO), de Peter Glynn (consultant auprès de l’OIE et expert des transitions justes), de Mohammed Touzani (CGEM-Maroc) et d’Anetha Awuku du Secrétariat à Genève.

La prochaine réunion du FPD sera la réunion régionale Asie, qui se tiendra les 1er et 2 octobre 2019 au Népal. Les membres situés dans la région sont invités à inscrire ces dates dans leur agenda.

Une consultation a par ailleurs été menée sur le plan d’investissement extérieur européen (PIE), afin de donner l’occasion au secteur privé de contribuer à la bonne mise en œuvre de ce plan. L’OIE a formulé une série de commentaires constructifs sur le PIE. Elle invite les membres situés dans les pays du voisinage de l’UE et en Afrique à soumettre d’éventuelles observations supplémentaires au moyen d’un bref questionnaire (disponible dans la rubrique "Ressources" de la présente communication), afin de compléter et d’étayer les commentaires de l’OIE.

Les membres peuvent également s’informer sur la manière de bénéficier financièrement du plan sur la page suivante :

https://ec.europa.eu/commission/eu-external-investment-plan/how-you-can-engage-external-investment-plan-one-stop-shop_fr

N’hésitez pas à consulter les informations supplémentaires fournies dans la rubrique "Ressources".

  • Observations de l’OIE sur le PIE  
  • Questionnaire sur le PIE destiné aux membres 
  • Programme de la consultation du secteur privé (en anglais)
  • Programme de la réunion du FPD