Au-delà de la conformité – Conférence internationale OIE-CEOE sur l’entreprise et les droits de l’homme

Contact(s)

Matthias Thorns

Secrétaire général adjoint
thorns@ioe-emp.com
+41 (0) 22 929 00 19

Peter Hall

Conseiller
hall@ioe-emp.com
+41 (0) 22 929 00 21

María Roldán

Chargée en communications (ES)
roldan@ioe-emp.com
+41 (0) 22 929 00 23

La Conférence internationale sur l’entreprise et les droits de l’homme, qui s’est déroulée à Madrid le 3 avril, a réuni des entreprises d’Europe et du reste du monde.

Organisé par l’OIE au siège de la Confédération espagnole des organisations d’employeurs (CEOE), cet événement a permis aux participants de découvrir les efforts déployés par les grandes entreprises pour mettre en œuvre les Principes directeurs de l’ONU relatifs aux entreprises et aux droits de l’homme.

Les récentes évolutions sur le plan juridique, la diligence raisonnable, les chaînes d’approvisionnement, les PME, les ODD et la lutte contre la corruption font partie des thèmes abordés au cours d’une série de débats intenses réunissant des représentants d’entreprises et d’organisations d’employeurs, des experts du monde de l’entreprise et des droits de l’homme ainsi que des universitaires.

Le président de la CEOE, Antonio Garamendi, la Secrétaire d’État espagnole au Commerce, Xiana Méndez Bértolo, et le Secrétaire général de l’OIE, Roberto Suárez Santos, ont inauguré la conférence. M. Suárez a par ailleurs modéré un débat de haut niveau avec la Secrétaire générale ibéro-américaine, Rebeca Grynspan, et le Vice-Président de l’OIE auprès de l’OIT, Mthunzi Mdwaba. Ce dernier a expliqué que les entreprises voulaient aller plus loin que les normes minimales. « Les entreprises ne veulent pas se contenter de ne pas nuire. Elles veulent faire de leur mieux pour aller au-delà de la conformité, afin de promouvoir les droits de l’homme et la diligence raisonnable », a-t-il affirmé. Son message a résonné tout au long des débats.

Cette conférence a marqué la fin d’un événement enrichissant de trois jours sur le thème des droits de l’homme. L’OIE avait dirigé auparavant deux ateliers, les 1er et 2 avril : un sur les PME et les droits de l’homme, et un autre sur les outils dont ont besoin les organisations d’employeurs pour aider leurs membres à respecter les droits de l’homme.

Retrouvez tous les tweets publiés lors de l’événement sur nos pages Twitter officielles : @oievoix et @ioevoice. De nombreuses photos de l’événement et des participants sont disponibles sur notre page officielle Flickr.

Photo copyright: Jesús Umbría