Nouvelles récentes

17

nov.

Opportunité pour les membres de l'OIE des pays du Conseil de l'Europe de participer à la réunion du Forum politique de l'UE pour le développement, Gand (Belgique), 15-16 janvier 2018

   Détails

16

nov.

Invitation urgente aux dirigeants d’organisations d’employeurs en Afrique à participer au prochain sommet Union africaine-Union européenne du 27 au 30 novembre à Abidjan

   Détails

26

oct.

Solide engagement en faveur d'une conduite responsable des affaires à l'atelier d'Arusha

   Détails

23

oct.

Invitation à la prochaine réunion du groupe de travail politique de l'OIE sur le développement durable

   Détails

Prochaines réunions

28

nov.

Sommet UE-Afrique

   Détails

4

févr.

Atelier de conduite responsable de l'OIE, Centro Vincular, GRI et Fédération des Employeurs de Bangladesh, à Dhaka, Bangladesh

   Détails

8

févr.

Atelier de conduite responsable de l'OIE, Centro Vincular, GRI et Fédération des Employeurs de Cambodge, à Dhaka, Bangladesh

   Détails

Contact OIE

Pierre Vincensini

Ligne directe : +41 22 929 00 15

Durabilité

 

Télécharger l'Aperçu de l'OIE sur la réalisation
du Programme de développement durable
pour 2030 : Le rôle des entreprises

La définition la plus commune du développement durable se retrouve dans un document de l’ONU -  Our Common Future : « Le développement durable est le développement qui répond aux besoins actuels sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins ».

Toutefois, les débats sur le développement durable se sont initialement concentrés davantage sur la dégradation de l’environnement et sur tous les éléments que cela implique, à savoir les émissions dans l’air, le sol et l’eau, la diminution des ressources et la gestion des déchets, ainsi que le changement climatique (voir la page "Environnement et changement climatique").

Toutes ces questions ont mené aux concepts d’économie verte et d’emplois verts. Des sommes considérables, dans le cadre d’encouragements économiques, ont été allouées à la croissance verte et aux emplois verts. Les décisions politiques, les réglementations, les instruments et financements liés aux questions vertes sont aujourd’hui tellement variés qu’ils ont un impact direct sur les décisions des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs.

Les objectifs de développement durable (ODD)

Pour relancer l’action dans le cadre du défi le plus urgent de ce monde, l’ONU a lancé un dialogue mondial multipartite, notamment avec les entreprises, sur les objectifs de développement durable (ODD). En conséquence, le programme de développement post-2015 a été adopté par l'Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2015. Les 17 nouveaux objectifs et les 169 cibles associées sont entrés en vigueur le 1er janvier 2016 et définiront les décisions en matière de coopération au développement au cours des quinze prochaines années. L’issue de ces débats aura un impact sur les priorités des gouvernements et donc sur la création et la croissance des entreprises.

Toutes les parties prenantes travaillent à la mise en œuvre de l'agenda au sein de leur propre pays et nos membres doivent être prêts non seulement à contribuer pleinement et, mais également à faire partie du mécanisme de responsabilisation. Cela souligne également l'importance du renforcement d'une coopération technique adaptée de l'OIT pour les organisations d'employeurs, en améliorant leurs capacités et en leur permettant de mieux s'engager dans cet objectif ambitieux.

Rapport sur la durabilité

Des buts transparents et précis sont attendus au regard desquels le progrès peut être évalué. De nombreuses initiatives visent à obliger les entreprises à faire rapport sur leurs performances sociales et environnementales. Par ailleurs, des entreprises et des secteurs s’efforcent de donner volontairement des informations aux consommateurs et autres parties. Les pressions en vue de rapports pleinement intégrés sur la durabilité se sont renforcées.

Ce large éventail d’activités sur la durabilité et sur l’environnement durable est important pour les entreprises pour les raisons suivantes :

  • L’évolution technologique apporte de nouveaux produits, services et entreprises pour répondre à ces nouveaux défis;
  • Les réponses économiques et législatives modifient le paysage politique, pratique, financier et social.

Ce sont là des priorités politiques et les conditions fondamentales des opérations des entreprises. Il importe que les organisations d’employeurs s’engagent dans ces débats à tous les niveaux au nom de leurs membres.

En collaboration avec d’autres organisations internationales du monde des affaires, telles que la CCI, le BIAC et la Global Business Alliance ou la coalition des entreprises du PNUE, l’OIE se concentre sur l’impact du développement durable, du changement climatique et des politiques et mesures environnementales sur l’emploi et les conditions sociales et fait en sorte que les décideurs politiques tiennent compte des points de vue des entreprises.