Nouvelles récentes

23

mai

CIT 2017 - Inscrivez-vous au Forum de l'OIE sur les diverses formes d'emploi qui aura le mercredi 14 juin 2017

   Détails

19

mai

CIT 2017 – Informations de l’OIE à l’intention des employeurs

   Détails

19

mai

CIT 2017 – Informations importantes aux membres employeurs de la Commission d’application des normes (CAN)

   Détails

11

mai

CIT 2017 - Réunions régionales de l'OIE

   Détails

Prochaines réunions

5

juin

Conférence internationale du Travail 2017

   Détails

21

juin

Atelier stratégique du groupe d'action sur les chaînes d'approvisionnement Alliance 8.7

   Détails

Contact OIE

Mme Linda Kromjong
Secrétaire générale

Ligne directe : +41 22 929 00 14

Organisation internationale du Travail

L’Organisation internationale du Travail (OIT) est l’institution des Nations Unies chargée des questions relatives à la politique sociale et à la politique du travail. Unique dans le système des Nations Unies, l’OIT est un organisme tripartite dont la gouvernance est assurée par les gouvernements, les organisations de travailleurs et les organisations d’employeurs.

Les employeurs sont représentés par le Groupe des employeurs au sein du Conseil d’administration du BIT qui supervise et donne les orientations politiques nécessaires aux travaux du Bureau international du Travail, le Secrétariat de l’OIT, et participe, grâce aux délégations tripartites, aux travaux de la Conférence internationale du Travail. L’OIE est le Secrétariat du Groupe des employeurs. Elle accompagne les travaux du groupe au sein de l’OIT et représente les intérêts des employeurs auprès de l’OIT pendant leur absence, jouant un rôle fondamental dans les travaux préparatoires des discussions et des décisions. Par nature, le rôle de l’OIE est de veiller à ce que les intérêts des employeurs soient exprimés dans les travaux et les activités de l’OIT.

Aujourd’hui, l’OIE et le Groupe des employeurs se concentrent sur un certain nombre de domaines essentiels :

  • Le bon environnement économique propice à la création et au maintien d’entreprises durables, en tant que conditions préalables au développement économique, à la création d’emplois et de richesses et au développement social ;
  • Le développement et le renforcement des organisations d’employeurs en collaboration étroite avec le Bureau des activités pour les employeurs de l’OIT (ACT/EMP) ;
  • L’établissement de politiques sociales et de systèmes de sécurité sociale durables. Réforme du système des normes internationales du travail de l’OIT, notamment l’amélioration des méthodes de fonctionnement et de travail des organes de supervision de l’OIT afin qu’elles soient mieux adaptées au monde du travail actuel ;
  • La réforme de la gouvernance de l’OIT, en ce qui concerne à la fois le Conseil d’administration et la Conférence internationale du Travail.