Nouvelles récentes

1

févr.

Les adresses mail de l'OIE ont changé : veuillez mettre vos carnets d'adresses à jour

   Détails

30

sept.

L’OIE apporte sa contribution au groupe de travail inter-agences sur la politique en matière de HIV sur le lieu de travail

   Détails

29

nov.

Message du Secrétaire général de l'OIE à l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le SIDA 2013

   Détails

23

août

Journée mondiale de lutte contre le SIDA: 100 jours pour progresser

   Détails

Contact OIE

Frederick Muia

Ligne directe : +41 22 929 00 20

VIH/SIDA

Même si la tendance est à la baisse, l’épidémie du VIH/sida reste une crise mondiale affectant tous les niveaux de la société. Le secteur privé n’est pas épargné et souffre non seulement de la perte d’effectifs mais aussi des effets de l’épidémie sur les bénéfices et la productivité, ce qui pose de nombreux problèmes, tant aux employeurs qu’aux employés.

Dans le monde entier, le sida a à la fois un impact direct et indirect sur les entreprises. En Afrique australe, par exemple, les plus hautes estimations indiquaient que plus de 20 % de la population active, dans la tranche d’âge 15-49 ans, était infectée par le VIH. Les employeurs font face à une baisse de la productivité, résultant de l’absentéisme et du décès des employés. Ils doivent par conséquent gérer l’impact du VIH/sida sur le lieu de travail, y compris les questions relatives aux préjugés et à la discrimination, la modification des exigences relatives aux prestations de santé, la formation du personnel de remplacement et la perte de compétences et de savoirs parmi les employés.

Le rôle moteur joué par les entreprises dans la gestion de la pandémie de VIH/sida gagne toujours plus en reconnaissance. L’impact de ce fléau mortel touchant principalement les personnes qui sont en âge de travailler, le VIH/sida est un problème majeur qui concerne le lieu de travail. L’établissement de partenariats mondiaux est donc essentiel pour faire face au problème.

A cet égard, l’OIE a tissé des collaborations étroites avec l’ONUSIDA et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Elle facilite le transfert d’informations et d’expériences aux organisations d’employeurs sur cette question importante.