Nouvelles récentes

19

sept.

Importante communication de l'OIE à la CEACR

   Détails

18

sept.

Parution du Rapport complet du Forum OIE sur les diverses formes d'emploi (Genève, 14 juin)

   Détails

6

mars

Plan d'action de Tunis pour la mise en oeuvre du Livre blanc pour l'emploi en Afrique - appel à commentaires des OE africaines

   Détails

21

févr.

CIT 2017 - Inscription pour le webinaire de l'OIE du 2 mars sur le Rapport 2017 et l'Étude d'ensemble de la CEACR (instruments SST relatifs à la construction, aux mines et à l'agriculture) (en anglais)

   Détails

Contacts OIE

M. Roberto Suárez Santos
Secretaire général adjoint
Ligne directe: +41 22 929 00 05

Mme Alessandra Assenza
Conseillère principale
Ligne directe: +41 22 920 00 09

Relations professionnelles mondiales

Les syndicats exercent de plus en plus leurs activités par-delà les frontières et sont impliqués à l’échelle internationale dans des litiges nationaux. A ce jour, on recense de nombreux exemples de ces activités, notamment les opérations coordonnées de boycott transnational.

La mondialisation a offert au mouvement syndical un certain nombre de stratégies nouvelles pour tenter d’intensifier les relations professionnelles au niveau international. Même si la tendance est à la négociation au niveau de l’entreprise, les syndicats ont cherché à exercer leur influence au moyen d’initiatives supranationales et internationales, à savoir des accords-cadres internationaux, concernant principalement des entreprises multinationales.

Ces accords n’en sont encore qu’à leurs balbutiements et comportent un très grand nombre de questions laissées sans réponse. Cependant, de nombreuses entreprises signataires d’accords-cadres internationaux y voient, avant tout et principalement, un moyen d’approfondir le dialogue, et non une stratégie sur laquelle fonder les relations professionnelles. Le problème c’est que les syndicats internationaux ne l’entendent pas ainsi, ce qui pourrait expliquer pourquoi les textes des accords-cadres internationaux comprennent toujours plus de mécanismes de règlement des différends.

Il est trop tôt pour dire quelle sera en fin de compte l’aboutissement final de ce processus, mais certaines des questions qui peuvent surgir à l’avenir concernent les approches sectorielles, les possibilités de modifier les accords existants ou, éventuellement, de les consolider afin d’y inclure des références aux salaires et aux conditions de travail.

L’OIE est à la disposition des organisations d’employeurs et de leurs membres pour fournir des orientations sur les accords-cadres internationaux. Elle peut les aider à mesurer les avantages et les risques, ou encore les coûts, d’un tel processus.

GROUPE DE TRAVAIL OIE SUR LES RELATIONS PROFESSIONNELLES

Merci de vous identifier sous "Login" pour accéder à l'encadré suivant contenant tous les documents relatifs aux réunions du Groupe de travail de l'OIE sur les relations professionnelles.