Nouvelles récentes

17

nov.

Opportunité pour les membres de l'OIE des pays du Conseil de l'Europe de participer à la réunion du Forum politique de l'UE pour le développement, Gand (Belgique), 15-16 janvier 2018

   Détails

10

oct.

D'après le secteur privé ghanéen, des mesures gouvernementales concrètes sont nécessaires pour soutenir une conduite responsable des entreprises

   Détails

5

oct.

L'Association des employeurs de Tanzanie organise un atelier sur la conduite responsable des entreprises à Arusha (en anglais)

   Détails

14

sept.

Parution du Rapport complet du Forum OIE sur les diverses formes d'emploi (Genève, 14 juin)

   Détails

Prochaines réunions

28

nov.

Sommet UE-Afrique

   Détails

4

févr.

Atelier de conduite responsable de l'OIE, Centro Vincular, GRI et Fédération des Employeurs de Bangladesh, à Dhaka, Bangladesh

   Détails

Contact OIE

Thannaletchimy Housset

Ligne directe : +41 22 929 00 08

PME

Le rôle majeur joué par les petites et moyennes entreprises (PME) dans l’économie et le marché du travail est reconnu depuis longtemps dans le dialogue mondial relatif à l’emploi et au développement socio-économique. Encourager et soutenir les PME sont des objectifs de la concertation sur les politiques menée dans une grande variété d’initiatives et d’organisations internationales.

Le réseau de l’OIE offre une représentation mondiale inégalée des petites et moyennes entreprises dans tous les secteurs d’activité, quel que soit le stade de développement de leur pays d’implantation.

Non seulement l’OIE préconise que les problèmes et les perspectives du secteur des PME soient reconnus, mais elle veille également à ce que des concertations soient entamées avec les petites entreprises et pas simplement à leur sujet. L’organisation continue de plaider fortement en faveur de solutions pilotées par les PME en réponse à des problèmes divers, notamment ceux résultant de la crise de l’économie et du marché du travail.

L’OIE promeut la viabilité, la durabilité et le potentiel d’emploi des PME notamment :

  • En appuyant des initiatives nationales, par le biais des travaux du G20, afin de reconnaître le rôle des petites entreprises et l’importance de la création d’emplois dans ce secteur ;
  • En intégrant les problématiques concrètes du quotidien des petites entreprises dans les débats d’orientation, et en s’efforçant d’éviter de créer des obstacles à la croissance des entreprises, à l’investissement et à l’emploi ;
  • En offrant aux membres de l’OIE des informations et des arguments pour défendre les PME à l’échelon national ;
  • En soutenant une formation pertinente dans les PME, qui parle la langue des petites entreprises et assure une plus grande viabilité des PME ;
  • En utilisant le kit d’outils de l’OIE sur les petites et moyennes entreprises.