Nouvelles récentes

17

nov.

Opportunité pour les membres de l'OIE des pays du Conseil de l'Europe de participer à la réunion du Forum politique de l'UE pour le développement, Gand (Belgique), 15-16 janvier 2018

   Détails

16

nov.

Invitation urgente aux dirigeants d’organisations d’employeurs en Afrique à participer au prochain sommet Union africaine-Union européenne du 27 au 30 novembre à Abidjan

   Détails

15

nov.

Réunion d'experts du BIT sur les statistiques du travail en vue de la préparation de la 20ème Conférence internationale des statisticiens du travail

   Détails

30

oct.

Changements au sein du personnel de l'OIE

   Détails

Contact OIE

Thannaletchimy Housset

Ligne directe : +41 22 929 00 08

Emploi

L’emploi, la création d’entreprises et l’entrepreneuriat sont au cœur du développement durable, de la prospérité économique et de la stabilité sociale.

La promotion de l’emploi, et les mesures qui l’accompagnent, devraient également être au centre des travaux de l’Organisation internationale du Travail (OIT). L'Organisation internationale des Employeurs (OIE) œuvre pour que l’OIT reste attentive à ces domaines particulièrement importants pour les employeurs. Plus particulièrement, elle soutient et encourage :

  • Les politiques qui favorisent la productivité et la compétitivité des entreprises ;
  • Un environnement macroéconomique propice à la création d’entreprises durables, notamment la création et le renforcement d’institutions nécessaires au fonctionnement du marché ;
  • La bonne gouvernance, l’état de droit, la reconnaissance des droits relatifs à la propriété privée et de la stabilité politique, économique et institutionnelle en tant que préalables nécessaires au développement économique ;
  • Les politiques nationales en matière d’emploi qui soutiennent les besoins des petites et moyennes entreprises et qui visent l’emploi des jeunes ;
  • Les régimes réglementaires et fiscaux stables, équitables et appropriés qui encouragent la croissance durable et la création d’emplois ;
  • La réduction des obstacles à l’activité économique, y compris les dépenses publiques, les coûts non salariaux, l’établissement de normes trop exigeantes, la réglementation excessive des activités des employeurs ;
  • La création d’un environnement qui encourage les investissements étrangers directs, la création de capital national et l’accès à celui-ci, ainsi que la promotion de l’entrepreneuriat ;
  • Le renforcement des ressources humaines et des compétences correspondant aux besoins des entreprises;
  • Les initiatives visant l’officialisation de l’économie informelle.

GROUPE DE TRAVAIL OIE SUR L'EMPLOI

Merci de vous identifier sous "Login" pour accéder à l'encadré suivant contenant tous les documents relatifs aux réunions du Groupe de travail de l'OIE sur l'emploi.